petites ames
Les petites âmes mortes
André Chabot
Intolérable scandale, inexplicable injustice, malheur irréparable que la mort d’un enfant.
Éditeur: Galerie Koma, Maison de la Culture de Tournai, Carré noir - 2006
5€


Intolérable scandale, inexplicable injustice, malheur irréparable que la mort d’un enfant. Si grande est la douleur, l’insupportable perte provoque le pathos. Le deuil d’un enfant « d’un pathétique à fendre les rochers », dirait Jean-Jacques Rousseau, sème dans le cimetière les fleurs épitaphières ou sculpturales d’une rhétorique abîmée dans le chagrin, révolté contre l’irréversible, avide de retrouvailles et de consolation, c’est selon.L’ouvrage est constitué de cent photographies réalisées de par le monde traitant du sujet, d’un texte introductif et d’un recueil d’épitaphes par André Chabot, ainsi que d’une courte fiction de Jean-Pierre Denefve.Graphiste: Christian Printz
Format: 16,5 x 16,5 cm
Pages: 132
PROCHAINEMENT
MAR 26, MER 27, JEU 28 ET VEN 29/01, DE 17H À 21H - DÉPARTS DES VISITES DE 17H À 19H50
mar 2 et mer 3/02, 20h
mar 9/02, 20h
jeu 11/02, 20h Arrêt 59, Péruwelz, 1h15
Création SIP