Très nombreux, chacun seul
Jean-Pierre Bodin, Alexandrine Brisson, Jean-Louis Hourdin, Roland Auzet
mercredi 9/10 > 20h
salle Jean Noté / 1h10

Très nombreux, chacun seul sous forme de théâtre documentaire est “une pièce qui oscille entre autopsie d’un drame et rêve de noblesse ouvrière”
L’Humanité, juillet 2012

Pourquoi Philippe Widdershoven, directeur informatique et délégué CGT de l’usine de
porcelaine Deshoulières, s’est-il suicidé ? Partant de cette interrogation, Jean-Pierre Bodin, seul en scène, se livre à l’exploration d’un monde en mutation, celui des travailleurs d’usine.

Accompagné par l’univers sonore de Roland Auzet et les images d’Alexandrine Brisson, Jean-Pierre Bodin donne la parole aux ouvriers qui témoignent de leurs conditions, avec une générosité fraternelle, sans misérabilisme. Sa présentation tempère la présence en vidéo du sociologue Christophe Dejours, spécialiste de la souffrance au travail qui relate le processus expliquant l’acte désespéré.

Une plongée au cœur du monde du travail, portée par la performance remarquable du comédien (Le Banquet de la Sainte Cécile, Chemise propre et souliers vernis), dans une mise en scène légère et efficace, qui prend tout son sens dans le monde d’aujourd’hui.

Collectif de réalisation : Jean-Pierre Bodin, Alexandrine Brisson, Jean-Louis Hourdin, Roland Auzet / Avec Jean-Pierre Bodin et la participation de Christophe Dejours / Sur une idée de Jean-Pierre Bodin et Alexandrine Brisson / Textes : Simone Weil, Jean-Pierre Bodin, Alexandrine Brisson, Christophe Dejours, Sonya Faure (Libération, 15/04/2009) / Mise en scène : Jean-Louis Hourdin / Musique : Thibault Walter / Images : Alexandrine Brisson (chef opérateur Frédéric Mousson) / Travail chorégraphique : Cécile Bon / Lumière : Gérard Bonnaud / Costumes : Alexandrine Brisson / Régie générale : Jean-Pierre Dos / Régie lumière et constructions : Jean-Baptiste Herry / Régie son et images?: Bruno Michelet / Administration de production : Conduite accompagnée/Christine Tournecuillert assistée de Liliane Péan, Elisabeth Lamy et Mina de Suremain / Production déléguée : La Mouline/Jean-Pierre Bodin / www.jeanpierrebodin.com

Waarom heeft de informaticaverantwoordelijke en vakbondsafgevaardigde van de porseleinfabriek zelfmoord gepleegd? Vanuit deze vraag richt Jean-Pierre Bodin zich, alleen op het podium, op de exploratie van een veranderende wereld, die van de fabrieksarbeider. Een uitmuntende vertolking.

Avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International

PROCHAINEMENT
NOUVELLES DATES : VEN 1ER AU DIM 31/10
Création SIP