Un musée à soi : une exposition en devenir
9/03 > 27/06
Musée de Folklore et des Imaginaires, Réduit des Sions, 32-36, Tournai

Tous les jours sauf le mardi

Le mouvement féministe connaît depuis récemment une médiatisation plus importante, notamment depuis #metoo et la vague de dénonciation des agressions sexuelles subies dans différents domaines (artistiques, politiques...). S’ensuit un nouveau souffle dans les mouvements militants et une visibilité plus importante du genre au sein des questions sociétales. 

La proposition d’un nouveau dispositif dans le Musée du Folklore et des Imaginaires à Tournai découle de ce contexte et s’ancre dans l’énergie de la quatrième vague féministe. L’enjeu et l’intérêt de ce programme réside dans son rôle local et pédagogique. Il est l’occasion de regarder et de questionner une collection ancienne (1800-2020) sous une perspective contemporaine émancipatrice. Si le choix du dispositif n’est pas encore arrêté, il respectera l’essence du musée, qui accorde une place majeure à l’anecdote et à la transmission orale. L’audio et la parole auront donc une belle place. La proposition muséographique s’inscrit dans tout le parcours permanent du musée et amène le visiteur à l’extension du premier étage où le propos est déployé. 

L’idée d’un parcours valorisant des objets, des personnalités et des situations sociales, semble le plus pertinent.

Dans le cadre de la Journée internationale des Droits des Femmes

Organisation : Musée de Folklore et des Imaginaires, L’art de muser – Université d’Artois (Master Expographie – Muséographie) - Muséographie : Laure Cerbelaud, Cécile Cravéro et Manon Lévignat - Collaboration : maison de la culture de Tournai

PROCHAINEMENT
JEU 18/03, 01/04, 15/04 - VEN 23 - SAM 24/04
mar 20 et mer 21/04, 20h
SAM 24 et DIM 25/04 • SAM 1 et DIM 2/05 • SAM 8 et DIM 9/05 DE 10h À 18h • gratuit
Création SIP