Oreste à Mossoul
Milo Rau / NTGent (CH/BE)
sam 16/11, 19h*
La rose des vents, Villeneuve d’Ascq • 2h

Spectacle multilingue surtitré en français et néerlandais

”Avec Oreste à Mossoul , Milo Rau ouvre en tout cas de nouveaux possibles en plantant la trilogie d’Eschyle là où la tragédie n’est plus un drame antique mais une réalité tangible.” — Catherine Makereel, Le Soir

L’Orestie fait office de mythe fondateur de la civilisation occidentale : le principe de la vengeance du sang, le cercle sans fin de la revanche, la loi du talion y sont remplacés par un principe de justice, d’intégration et de réconciliation. Là où la haine n’a rien pu faire, l’étreinte d’amour peut désormais faire son œuvre.

Obsédé par la question de la violence dans la société, Milo Rau laisse à la tragédie son antique grandeur et la relie avec beaucoup de pertinence à des questions d’actualité. Que faire des djihadistes et des combattants du monde entier une fois le conflit terminé ? Le metteur en scène s’empare du mythe grec de l’Orestie qu’il situe aujourd’hui dans les villes kurdes irakiennes de Mossoul et Sinjar où il s’est rendu avec les acteurs.

Texte : Milo Rau et ensemble • D’après “The Oresteia” de Aeschylus (Eschyle) • Mise en scène : Milo Rau • Avec Duraid Abbas Ghaieb, Susana Abdul Majid, Elsie de Brauw, Risto Kübar, Johan Leysen, Bert Luppes, Marijke Pinoy • Dramaturgie : Stefan Bläske • Interprètes vidéo : Baraa Ali, Khitam Idress, Khalid Rawi (acteurs) / Suleik Salim Al-Khabbaz, Saif Al-Taee, Firas Atraqchi, Nabeel Atraqchi, Zaidun Haitham, Rabee Nameer (musiciens) / Ahmed Abdul Razzaq Hussein, Hatal Al-Hianey, Younis Anad Gabori, Mustafa Dargham, Abdallah Nawfal, Mohamed Saalim, Rayan Shihab Ahmed, Hassan Taha (choeur) • Musique : ruimtevaarders • Création costumes : An De Mol • Création lumières : Dennis Diels • Film : Moritz von Dungern, Daniel Demoustier • Montage : Joris Vertenten • Arrangements musicaux, composition : Saskia Venegas Aernouts • Assistant mise en scène : Katelijne Laevens • Production manager : Noemi Suarez Sanchez • Régie générale : Marijn Vlaeminck • Production technique : Oliver Houttekiet • Son : Dimitri Devos • Technicien vidéo : Stijn Pauwels • Lumières : Dennis Diels, Geert de Rodder • Régie plateau : Jeroen Vanhoutte • Habillage : Nancy Colman, Micheline D’hertoge • Assistant dramaturgie : Eline Banken • Second assistant mise en scène : Bo Alfaro Decreton • Dramaturgie : Liam Rees • Création sous-titres : Eline Banken • Surtitrage : Katelijne Laevens, Noemi Suarez Sanchez • Musique : Roland Orzabal « Mad World », Suleik Salim Al-Khabbaz & Harif Ma’ad : Ala Adhafi • Coproduction : Tandem Arras Douai • Avec le soutien de Belgian Tax Shelter & Romaeuropa Festival • Merci à Ali Yousif Al-Baroodi, Karwan Bazeen, Freddy Decreus, Anne-Christine Duhn, Salih, Elias, Joke Emmers, Diana Faisal, Major general Najim Al-Jabouri, Yasameen Al-Jafari, Quassim Khidir, Thomas Kössler, Tom Lanoye, Stella Martany, Rabee Nameer, Zeinab Al-Naser, Anneleen Ophoff, Sardar M.A. Saeed, Mohamad Al-Saffar, Rebaa Sahadi, Armin, Smailovic, Mays Tark Algayyar, Rudi Vranckx, Karim Wasfi, General Muqdad Zanel et l’équipe de NTGent, Goethe Institute Erbil, Al Hadbaa Hotel Mosul, Nineveh Operations Command, Management of the Fine Arts Institute for Boys in Mosul, General directorate of the Ministry of Education of Nineveh, The Soprano Centre for Arts in Mosul, Qantara Cultural Café Mosul • Production : NTGent & Schauspielhaus Bochum • www.ntgent.be

Milo rau gebruikt de Griekse mythe van de Oresteia die hij naar de hedendaagse Iraakse steden Mosul en Sinjar verplaatst waar hij inderdaad samen met zijn acteurs is geweest.

*Bus gratuit (sur réservation) au départ de la maison de la culture à 18h

Dans le cadre de NEXT FESTIVAL du 14/11 au 7/12 

PROCHAINEMENT
mar 19 et mer 20/11, 20h
mar 5 et mer 6/11, 20h • maison de la culture - ven 22/11, 20h • Arrêt 59, Péruwelz
Création SIP