Cinglée
Céline Delbecq / Cie de la Bête Noire
mar 5 et mer 6/11, 20h • maison de la culture - ven 22/11, 20h • Arrêt 59, Péruwelz

”Les faits ne cessent pas d’exister parce qu’on les ignore” — Adlous Huxley

Marta Mendes, une immigrée portugaise de 58 ans, collectionne les articles de presse relatant des meurtres conjugaux. Elle les accroche au mur et apprend par cœur la liste des victimes, comme une cinglée. Ces “faits divers” ouvrent en elle comme au couteau l’urgence de partager ce qu’elle entend : le silence dans lequel ces crimes s’effacent. Emportée dans une quête folle de reconnaissance, elle se met a` écrire des lettres... au Roi Philippe. 

Comment comprendre le silence qui entoure les faits glaçants dont nous sommes les témoins ? Qu’est-ce qui nous définit en tant que sujets humains devant le crime ? Notre capacité a` “se mettre a` la place de l’autre” peut-elle être le levier de toute humaine révolte ? C’est cette dernière question qui a emporté Céline Delbecq vers l’écriture de Cinglée. 

Écriture, mise en scène : Céline Delbecq • Avec Yves Bouguet, Stéphane Pirard, Anne Sylvain, Charlotte Villalonga • Musique : Pierre Kissling • Création lumière : Julie Petit-Etienne • Scénographie : Thibaut de Coster et Charly Kleinermann • Regard dramaturgique : Silvia Berutti-Ronelt • Travail vocal : Sylvie Storme • Assistanat (en alternance) : Marion Hutereau, Annick Johnson • Régie générale : Aude Ottevanger • Assistanat : Delphine Peraya • Accompagnement, diffusion : Bloom Project / Claire Alex • Coproduction : Compagnie de la Bête Noire, Rideau de Bruxelles, Théâtre des Ilets/Centre Dramatique National de Montluçon, Atelier Théâtre Jean Vilar (LLN), Centre Culturel de Dinant, maison de la Culture de Tournai/maison de création • Avec l’aide du Théâtre 140, Centre Culturel Jacques Franck, Centre culturel de Mouscron, Centre Culturel de Gembloux, Festival Paroles d’hommes, La Vénerie, Centre Culturel de Huy, Théâtre du Rond-Point, Chartreuse Cnes de Villeneuve-Lez-Avignon, Wallonie Bruxelles Théâtre Danse, Le comité mixte/Fédération Wallonie-Bruxelles, Service de la Promotion des Lettres du Ministère de la Communauté française de Belgique • www.compagniedelabetenoire.be

Maria verzamelt persartikels over huwelijksdrama’s. Ze hangt ze aan de muur en memoriseert als een gekkin de lijst met slachtoffers.

En tournée : Théâtre Le Rideau de Bruxelles du 10>26/10/19, Atelier Théâtre Jean Vilar LLN du 07>20/11/19, Centre Marius Staquet, CC de Mouscron le 21/11/19, Arrêt 59, CC de Péruwelz le 22/11/19, CC de Comines-Warneton le 23/11/19, Théâtre des Ilets, Cdn de Montluc¸on du 26>28/11/19, CC de Gembloux du 23>25/01/20, CC Régional de Dinant le 28/01/20, Festival Paroles d’Hommes le 01/02/20, CC Jacques Franck du 04>05/02/20, CC La Ve´nerie, Watermael-Boitsfort du 06>07/02/20

- Pour prolonger les soirées des 5 et 6/11, rencontres avec l’équipe artistique après le spectacle en BORD DE SCÈNE, en collaboration avec Vie féminine asbl -

CONFÉRENCE : Des violences faites aux femmes Valérie Rey-Robert travaille dans une entreprise de modération de contenus sur Internet. Elle est par ailleurs militante féministe depuis une vingtaine d’années et spécialisée dans les questions des violences sexuelles et physiques contre les femmes. Son premier essai Une culture du viol à la française est sorti en 2019 (Ed. Libertalia).

En Belgique, une centaine de viols sont commis chaque jour et 40 femmes sont tuées chaque année, même s’il n’y a pas encore de chiffres officiels établissant le nombre de féminicides. Comment lutter contre les violences faites aux femmes ? Faut-il éduquer, réprimer, punir ?
Le 6/11 à 18h, maison de la culture, gratuit sur réservation : billetterie@maisonculturetournai.com 

- EXPO "Issues de secours", textes de François Salmon et photographies de Gordon War

L’exposition prolonge et accompagne le spectacle. Des mots, des visages, regards croisés de travailleurs sociaux, médecins, policiers, magistrats,... qui œuvrent au quotidien pour tenter d’enrayer le cycle des violences conjugales. Maison de la culture, en novembre, du mar au ven de 9h à 14h ou sur RDV : greg_vanlaecken@maisonculturetournai.com

- EXPO des illustrations du livre "C’est pas ça l’amour" d’Agathe Breton. Celui-ci aborde les violences amoureuses à l’adolescence : récit de vie, cahier pédagogique, fiches pratiques, dessins d’adolescents… le livre est édité par Formbox, une maison d’édition militante dans le domaine du travail social et basée à Tournai. Illustrations : Lou Lombardo, Lauriane Belin et les jeunes de Masure 14
Galerie du Lapin perdu, du 5 au 19/11. Vernissage et présentation du livre le 5/11 à 18h

- La bibliothèque de Tournai vous propose une sélection de livres en lien avec les thématiques abordées dans le spectacle

- Céline Delbecq est lauréate du prix de littérature française 2019 de la Ville de Tournai (Fondation Carlos Picavez) pour Le vent souffle sur Erzebeth, (éd.Lansman). REMISE DU PRIX le 8/11, 18h30 à la Halle aux Draps, en préambule du Salon de livre "Tournai la page" qui se tient les 9 et 10/11, ouvert à tous

PROCHAINEMENT
mar 19 et mer 20/11, 20h
mar 5 et mer 6/11, 20h • maison de la culture - ven 22/11, 20h • Arrêt 59, Péruwelz
Création SIP