J'aurais voulu mourir naïf
Thomas Coumans
Mer 23 et jeu 24/10, 20h
maison de la culture
Première

”Chercher le sens. Chercher le centre. Le point d’équilibre au confluent de tous les déséquilibres possibles.” — Thomas Coumans

Il y eut ce temps où nous étions tous étonnés devant le monde, à l’époque d’une enfance incertaine et pourtant inscrite au plus profond de nous. Puis cet autre temps, où la lucidité est venue peu à peu éprouver notre émerveillement. Et enfin, il y a ce temps, où ça lutte, violemment, joyeusement ou cyniquement. Ce temps, long et bref comme une vie, où ça tiraille entre désir d’y croire et résignation. Là, en nous. Quelque part sur un fil qui nous demande constamment de regarder au-delà… 

Sur scène, un être se plonge dans le miroir du monde. Et cherche ses pas dans les reflets doux-amers que celui-ci lui renvoie de ses propres contradictions d’individu occidental. Tel un funambule en déséquilibre permanent, il se confronte aux vertiges de l’existence à travers un aller-retour acharné entre cynisme et poésie. Explorant le vide qui s’ouvre profondément en nous quand il s’agit de trouver un point d’équilibre entre les désillusions et les illusions, les réalités et les utopies, le désespoir et la joie d’exister.

J’aurais voulu mourir naïf met en jeu cette recherche d’équilibre à travers un seul-en-scène schizophrène et polymorphe.

Un projet de Thomas Coumans dans une mise en scène collective de : Antoine Vilain (créateur lumière), Charlotte Marchal (créatrice image), Claudia Ribeiro (créatrice effets vidéos), Clément Thirion (arrangeur scénique), Edith Depaule (arrangeuse scénique), Ludovic Van Pachterbeke (créateur son et musique), Nadia Vermeulen (costumière - couturière scénographique), Nathalie Rjewsky (dramaturge - dialoguante), Tara Saclier D’Arquian (chorégraphe), Thomas Coumans (auteur - interprète), Yves Coumans (scénographe - constructeur) • Avec les voix de Claire Beugnies et François Marthouret et la présence cinématographique d’Amalia Billard Rodriguez • Production : maison de la culture de Tournai/maison de création • Avec le soutien de : Cie Les Passeurs de Rêves, la Maison Culturelle d’Ath, le Centre Culturel Régional de Huy, le Foyer socioculturel d’Antoing • Avec l’aide du BAMP, le Vaisseau, le Centre Culturel de Beloeil, Escaut Architectures

Wat moet men doen om niet overweldigd te worden door een diep gevoel van hulpeloosheid wanneer men naar de wereld kijkt ? Dit is de vraag die in deze solovoorstelling wordt behandeld.

En tournée : à la maison culturelle d’Ath le 08/11, au CC de Huy le 13/11, au foyer socioculturel d'Antoing saison 20-21

- Pour prolonger la soirée du 23/10, rencontre avec l’équipe artistique après le spectacle en BORD DE SCÈNE

- LA GRANDE TABLE Thomas Coumans vous invite à partager un repas avec son équipe artistique et à discuter des thématiques abordées dans son spectacle. Un moment convivial pour se poser ensemble les questions qui traversent sa création.

À la maison de la culture - sam 26/10 à 19h30 - 8€, réservation : billetterie@maisonculturetournai.com

- ATELIER PARENTS/ENFANTS En partant des questions Comment (se) raconter un monde qui nous dépasse ? et Quelle relation intime entretenons-nous avec ce monde ?, nous explorerons à la fois l'écriture, la parole et le mouvement comme des moyens d'expression et des possibilités de transmission. Une manière d'arpenter le chemin qui part de l'individu avec sa solitude, ses questions et ses ressentis pour arriver à la mise en liens avec les autres et partager ces questions en famille.

A l’Espace du Possible (Rue Carlos Gallaix 191, 7521 Chercq) sam 26/10 et dim 27/10, 10h à 13h30 (au choix)
5€/duo - à partir de 6 ans. Réservation : billetterie@maisonculturetournai.com

PROCHAINEMENT
mar 19 et mer 20/11, 20h
mar 5 et mer 6/11, 20h • maison de la culture - ven 22/11, 20h • Arrêt 59, Péruwelz
Création SIP