Résister, pour Françoiz Breut

Je résiste à la violence ou à la pression du réel, en me réfugiant dans l'imaginaire, le fantastique, l'absurde. L'imaginaire étant dépourvu de toute notion de rentabilité, j'ai donc toute la liberté et la chance de prendre mon temps, en créant des images soit par les mots soit par des moyens plastiques j'en profite pour m'absenter du monde présent.
J'essaie d'extirper du réel ce qui me semble beau, j'évite la noirceur, j'évite les ondes négatives.

FRANÇOIZ BREUT – BASTIEN LALLEMANT
sam 5/05, 20h

PROCHAINEMENT
20/04 AU 20/05, mar au ven 8h30 à 17h30, sam 10h à 17h30
3 samedis, de 10h à 18h
Sam 21/04, 16h • 55’ • 6+
Création SIP