J’AI RESSENTI TRÈS FORT LE BESOIN DE REPARTIR
Eliane Nsanze
Mar 6/03, 20h • 50’

La jeune danseuse et chorégraphe belge Eliane Nsanze, née d’un père originaire du Burundi et d’une maman tournaisienne, a un parcours très éclectique dans le monde de la danse, du classique au contemporain en passant par le jazz et le hip-hop.

Avec J’ai ressenti très fort le besoin de repartir, son premier projet de danse contemporaine, l’artiste nous convie à un voyage dans le temps à travers les différents moments d’une vie, voire de plusieurs vies, comme s’il s’agissait d’une possible réincarnation.

Avec une force d’interprétation puissante, par le frottement des mots et du geste, de la matière et de la lumière, des sons concrets et de la musique, la danseuse déroule au travers d’une succession de tableaux dansés, un périple sur le fil du temps, imprégné par le désir de naître au monde.
Un choix.

Dansspektakel van en door Eliane Nsanze, alleen op het podium, die tussen gebaar en tekst de kwestie rond afkomst en de keuze om geboren te worden verkent.

Conception artistique, chorégraphie, écriture et interprétation?: Eliane Nsanze • Création sonore?: Joachim Glaude • Création lumière: Jean-Jacques Deneumoustier  • Dramaturgie: Claire Diez • Scénographie et costumes?: Alain Wathieu • Musique originale additionnelle: Stephan Barbery • Coaching danse: Isael Cruz Mata • Coaching voix?: Jean Fürst  • Regard extérieur?: Claire Diez et Alain Wathieu  • Coproduction?: Charleroi Danses, Théâtre Royal de Namur, Centre culturel Jacques Franck dans le cadre du projet Hip Hop Du Tremplin à la Scène • Production déléguée et diffusion?: Charleroi Danses • Partenariats: maison de la culture de Tournai, La Maison Folie de Mons, La Marlagne, Grand Studio, Lézarts Urbains, Compagnie Victor B

Le saviez-vous ?
La danseuse Eliane Nsanze a débuté la danse à la maison de la culture dans les ateliers du CEC animés par Debby Vigneau.

Avec l’aide des Tournées Art et Vie

Création SIP