Maurice Brunswik, André Delvigne, Christian Gauthier et Pascal Masquelière
6 au 28/10
tous les jours, sauf le mardi, 9h30 à 12h30 ?et 13h30 à 17h30
Musée de Folklore et des Imaginaires (réduit des Sions, 32-36)

Le centre “La Pommeraie” a créé “La Fondation Paul Duhem”, dont l’objectif est de protéger, inventorier, diffuser le plus largement possible toutes ces œuvres qui, sinon, pourraient disparaitre.

Que Maurice Brunswick veut-il nous exprimer à travers la représentation dessinée de ses maisons d’une rare précision ? Ces habitations ne sont jamais qu’un moyen pour nous parler de l’âme des gens qui y habitent. Maurice parle de notre quotidien, de notre époque. 

Le cahier intime d’André Delvigne où les joies et les peines sont couchées est une accumulation d’objets hétéroclites, lourds de sens, amassés au fil des années. Notre regard a-t-il changé le statut de cette sculpture pour en faire œuvre ?

L’histoire et sa représentation sont l’obsession de Christian Gauthier qui décrit avec le plus de justesse possible les tanks, les véhicules militaires, les sous-marins, les soldats, la basse-cour et les poissons… Le tout dans une joyeuse cacophonie.

Économe de son temps et de son énergie, Pascal Masquelière donne, à l’aide d’un maillet et d’une gouge, sa vision de la famille idéale taillée dans des branchages trouvés à l’orée d’un bois.

À l’occasion de l’exposition, une monographie consacrée à Maurice Brunswick sera coéditée avec la maison de la culture de Tournai.

Organisation : Fondation Paul Duhem, Quevaucamps, Maison tournaisienne, maison de la culture de Tournai

Collaboration : Service des Arts plastiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles, L’Avenir–Le Courrier de l’Escaut, Notélé
Commissaire de l’exposition : Bruno Gérard

PROCHAINEMENT
du 30/08 au 1/09
Saison 2019-2020
Samedi 26 et dimanche 27/10 (au choix)
Création SIP