DOMINIQUE LOREAU ET PHILIPPE wOITCHIK
4/01 AU 17/03, jeu, ven et sam soir
Restaurant l’escaudoir, rue de la Triperie 3, Tournai
VILLE EN POÉSIE

“Je photographie de manière aléatoire des petites choses qui font partie de mon univers familier ou que je rencontre. Je ne cherche pas de “sujet”. En développant une forme particulière d’attention, certaines de ces petites choses m’apparaissent inhabituelles, émouvantes, incongrues ou un peu étranges ; un mouvement, une position, une forme, une trace, un regard, un être ou une chose en situation d’instabilité, un rapport inattendu d’éléments dans l’espace, prennent une force singulière et me font douter non seulement du sens qu’on attribue aux choses mais aussi de ma propre place dans le monde. ça peut être un moustique sur un mur, la trace d’un oiseau sur une vitre, une grenouille morte dans un étang, le visage affaissé d’une fille qui dort, des racines qui s’enfoncent dans l’eau d’une rivière, la courbe d’une colline…”
Dominique Loreau

“Au départ de la demande photographique, le désir de faire des portraits des patients internés en Défense Sociale aux Marronniers à Tournai. Travail sur les regards, à la recherche de leurs parcours de vie fort bousculés. Photos en studios ou prises sur le vif. Puissance du tirage en noir et blanc. Puis après, ce fut les portraits d'artistes, de paysages urbains et autres.
À la fois, figer le temps et fabriquer après coup une réalité autre et permanente.”
Philippe Woitchik

Organisation : maison de la culture de Tournai, L’Escaudoir
Collaboration : Service des Arts plastiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Edition d’un journal menu avec une demi page consacrée à l’artiste

PROCHAINEMENT
du 31/08 au 2/09
Création SIP